Culture Générale Trucs et Astuces

Comment empêcher votre chien de courir après les vélos ?

Comment empêcher votre chien de courir après les vélos ?
Written by jasmin

Marcher avec son chien devrait être une expérience non stressante et agréable, mais pour certains propriétaires de chiens, c’est le contraire. Les cyclistes constituent un cauchemar particulier pour certains propriétaires de chiens.

Pour nous, un vélo est un excellent moyen de transport, mais certains chiens voient dans les bicyclettes des objets parfaits pour les poursuivre. Le chien ne comprend pas qu’il est potentiellement dangereux pour le cycliste et pour lui-même bien sûr.

Il est préférable de désapprendre ce comportement immédiatement si vous remarquez que votre chien aime poursuivre des choses comme les cyclistes. Vous pouvez lire comment le faire dans cet article.

Réfléchissez à la raison pour laquelle votre chien aime chasser
Les chiens sont des créatures qui poursuivent souvent instinctivement des objets en mouvement rapide comme des balles, des frisbees ou d’autres chiens. Ce comportement naturel découle de leur instinct de chasseur, qui remonte à l’époque où les chiens sauvages chassaient pour se nourrir.

En particulier chez les chiens de chasse, les chiens polaires et les terriers, cette pulsion de chasse est encore fortement présente. Les collies, en revanche, poursuivent souvent les cyclistes parce qu’ils veulent contrôler le cycliste, et pas nécessairement parce qu’ils veulent chasser.

Bien que les chiens d’aujourd’hui n’aient pas besoin de chasser pour se nourrir, ils ont toujours cette pulsion de proie. Certains chiens ne montrent aucun intérêt pour le cyclisme, mais des races comme les retrievers et les terriers ont une forte propension à la chasse et sont plus susceptibles de vouloir poursuivre des objets.

Le chien ne poursuit généralement pas de manière agressive et ne blessera pas le cycliste dans ce cas. Il aime juste le frisson de la chasse. Pour votre chien, c’est un jeu.

Bien entendu, le cycliste qui ne se doute de rien ne le sait pas et essaie souvent de rouler plus vite pour s’échapper. Cela ne fera qu’accroître l’excitation de votre chien et, si ce comportement n’est pas corrigé, il pourrait même commencer à mordre les jambes des cyclistes.

La poursuite des vélos peut être dangereuse, car votre chien pourrait être heurté par le vélo ou la circulation, perdre son chemin ou, plus important encore, sauter contre le vélo et blesser le conducteur.

Si vous acquérez un chiot d’une race à fort instinct de chasse, il est très important, dans le pays du cyclisme qu’est les Pays-Bas, de commencer très tôt à le dresser à proximité des cyclistes.

Sachez également qu’un chien élevé pour rapporter ou chasser du gibier, ou pour garder les moutons ensemble, par exemple, va trouver des moyens de satisfaire ce besoin tout seul si vous ne lui donnez rien de satisfaisant à faire lui-même.

Comment apprendre à votre chien à ignorer les cyclistes ?

Il s’agit d’un processus étape par étape qui nécessite beaucoup de patience et de constance pour être efficace. Vous avez besoin d’un membre de la famille ou d’un ami pour vous aider. Si vous n’avez pas de vélo, demandez à un ami ou à un voisin si vous pouvez en emprunter un.

Étape 1. Présentation du vélo.
Commencez petit pour préparer votre chien à la réussite. Placez votre vélo contre le mur de la maison ou du jardin et emmenez votre chien dans le jardin. Laissez votre chien examiner le vélo et félicitez-le s’il reste calme. Passez devant le vélo plusieurs fois et récompensez lorsque votre chien reste calme. Répétez cette opération jusqu’à ce que votre chien ne réagisse plus du tout au vélo. Pour la plupart des chiens, cet exercice est facile car le vélo n’est souvent intéressant que lorsqu’il bouge.

Étape 2. Un vélo en mouvement
Pour cette partie, vous avez besoin d’une deuxième personne. Prenez votre chien en laisse et dites-lui de s’asseoir. Demandez à votre ami de passer devant vous avec le vélo dans une tempe normale. Gardez des encas ou un jouet à portée de main pour vous récompenser et vous distraire. Récompensez votre chien lorsqu’il ne réagit pas au vélo, en lui donnant quelque chose de savoureux ou en jouant avec lui. Répétez cette étape quelques fois de plus pour renforcer le comportement calme.

Étape 3. Passez devant votre chien à vélo
Demandez à la deuxième personne de monter sur le vélo et de passer devant votre chien pendant qu’il est encore assis. Chaque fois que le vélo passe et que votre chien ne réagit pas, récompensez-le largement, bien sûr. Si votre chien s’approche du vélo, dites “non”, par exemple, faites demi-tour et éloignez-vous un peu. Attendez quelques minutes avant de réessayer. Vous devez faire preuve de cohérence pour que votre chien apprenne que la réaction au vélo est le déclencheur de son éloignement.

Essayez d’empêcher votre chien de réagir au vélo en le distrayant avec des friandises ou un jouet. En fait, votre chien devrait automatiquement commencer à concentrer son attention sur vous lorsqu’il voit un cycliste, car il sait qu’un cycliste signifie une récompense ou de l’attention.

Étape 4. Marcher avec des cyclistes

Maintenant que votre chien est assis tranquillement et ne réagit pas au vélo, vous pouvez essayer de passer devant les cyclistes avec votre chien. Demandez à quelqu’un de rouler lentement vers vous pendant que vous marchez avec votre chien en laisse. Distrayez votre chien avec des récompenses ou un jouet afin que son attention se porte sur vous. Dès que votre chien tire ou saute sur le vélo, dites “non” et changez de direction en vous éloignant du vélo. Répétez cette étape jusqu’à ce que vous puissiez passer devant le vélo sans que votre chien ne réagisse. Cette étape est la plus longue et demande beaucoup de pratique pendant plusieurs jours.

Étape 5. Sans laisse avec des cyclistes

Pour désapprendre à chasser les cyclistes avec succès, vous devez vous assurer tout au long du processus d’apprentissage que votre chien ne peut pas chasser les cyclistes. C’est ce qu’on appelle un “comportement d’auto-récompense”, qui peut vous ramener à la case départ si les choses tournent mal.

Ne procédez à cette étape que si votre chien cesse de prêter attention aux cyclistes en laisse. Une fois que votre chien a compris qu’il doit rester avec vous lorsqu’il y a des cyclistes, vous pouvez augmenter le niveau de difficulté.

Commencez par vous entraîner quelques fois avec l’aide de votre fidèle ami cycliste. Laissez votre chien suivre librement et distrayez-le avec des jouets ou des friandises. Dites à votre assistant de rester immobile et de ne rien faire si le chien le poursuit.

Si le cycliste ne bouge pas, la plupart des chiens ne trouvent plus d’intérêt à le poursuivre. Appelez votre chien et continuez à vous entraîner, en prenant du recul si nécessaire et en mettant votre chien en laisse.
Étape 6. Travaillez avec l’instinct de chasse de votre chien.
La plupart des chiens ont besoin d’une promenade pour évacuer leur énergie, mais de nombreux chiens ayant une forte propension à la proie ont également besoin de faire quelque chose avec leur instinct de chasse. Essayez différents jouets, comme des balles, un frisbee ou un jouet.

Que vous l’utilisiez pendant sa promenade habituelle ou pendant une séance de jeu à la maison, votre chien a besoin d’un exutoire pour son envie de chasser. Donnez à votre chien l’occasion de satisfaire ce besoin tous les jours afin qu’il soit moins enclin à vouloir courir après d’autres choses.

Conseils supplémentaires si votre chien poursuit les cyclistes
Au cours du processus d’entraînement, il est important d’éviter les endroits où passent de nombreux cyclistes. Si vous passez par ces zones, il existe quelques lignes directrices que vous pouvez suivre pour éviter d’encourager la mauvaise habitude de votre chien.

  1. Faites attention à ce qui vous entoure. Lorsque vous laissez votre chien en liberté, surveillez les cyclistes au loin et soyez prêt à rappeler votre chien bien avant que le cycliste ne s’approche. Vous aurez ainsi le temps de prendre votre chien en laisse et de vous éloigner. Il est même préférable de tenir votre chien en laisse dans ces zones jusqu’à ce que le problème soit maîtrisé.
  2. Choisissez autant que possible des routes ou des parcs sans bandes cyclables. Tenez votre chien en laisse dans les lieux publics jusqu’à ce que vous soyez sûr qu’il ne veut plus poursuivre les cyclistes.
  3. Si le chemin est étroit et que vous ne pouvez pas créer de distance entre votre chien et le cycliste, déplacez votre chien de l’autre côté de façon à ce que vous soyez entre votre chien et le vélo. Il est également judicieux d’essayer de faire signe au cycliste et de lui demander de ralentir lorsqu’il vous dépasse.
  4. Ne laissez votre chien en liberté près des cyclistes que si vous êtes sûr qu’il ne les poursuivra pas. Si vous voulez quand même vous entraîner, et si vous voulez être sûr de pouvoir garder votre chien avec vous rapidement, vous pouvez utiliser une longue ligne de remorquage. De cette façon, votre chien pourra courir librement, mais vous aurez toujours le contrôle sur lui.
  5. Distrayez votre chien à l’approche des cyclistes. Certains propriétaires de chiens font monter la tension. Ils prennent leur chien en laisse très courte et attendent anxieusement le cycliste qui passe. De cette façon, vous transférez la tension à votre chien. Faites sortir votre chien d’une piste cyclable possible, et distrayez-le avec un goûter ou un jouet. Essayez d’éviter les tensions autant que possible, aussi difficile que cela puisse être.

Si vous suivez les premières étapes du dressage, mais que votre chien ne montre aucune amélioration, il est conseillé de faire appel à un éducateur canin ou à un thérapeute comportemental. Chaque chien est différent. Il se peut qu’une autre méthode de dressage convienne mieux à votre chien ou qu’un dressage avec un étranger lui soit bénéfique.

Un comportementaliste canin sera également en mesure de mieux voir si le comportement de chasse est dû à la peur ou à l’excitation. Un chien nerveux peut ne pas réagir à la méthode de dressage comme le ferait un chien confiant. Un dresseur peut suggérer d’autres techniques de dressage en fonction de la personnalité de votre chien.

Recherchez des zones de promenade pour chiens pour voir s’il existe des zones fermées près de chez vous. Vérifiez d’abord si des cyclistes ou des vététistes traversent la zone sans laisse. Un terrain clos offre à votre chien un espace sûr pour courir et jouer sans avoir à faire attention aux cyclistes qui passent.

About the author

jasmin

Leave a Comment